Le salon Ferrasse dédié à la mémoire

Midi Olympique (mai 2013)

Le salon Ferrasse dédié à la mémoire

Implanté dans les locaux du comité du Périgord Agenais, le salon Albert Ferrasse n’est pas seulement un lieu chic, convivial et confortable où la commission de solidarité de la Fondation a pour habitude de tenir ses réunions. Cet espace témoigne à travers de nombreux souvenirs de la riche existence du très grand dirigeant Albert Ferrasse. Conscient de l’importance de cet héritage, le président territorial Jacky Laurans a voulu apporter au salon quelques utiles transformations. « Nous devons surtout penser aux générations futures, dit-il. Nous avons un devoir de mémoire. » Grâce au responsable de la sécurité Robert Gimbert et au partenaire du comité Georges David, le Salon Albert Ferrasse offrira prochainement à ses visiteurs une image embellie. Continuer la lecture de « Le salon Ferrasse dédié à la mémoire »

Le GROUPORMO a encore agi

Midi Olympique (avril 2013)

LE GROUPORMO A ENCORE AGI

Le rendez-vous qu’Henri Gatineau, vice-président de la Fondation devait honorer le 8 mai dernier est de ceux qui réchauffent le cœur. Il s’agissait de se rendre à Castanet-Tolosan afin de recevoir l’engagement de l’association Le Groupormo, à verser à la Fondation un chèque de 5 000 €. Le même don devant être fait à Philippe Cubaynes pour Rugby Espoir Solidarité, et au responsable de Rugby fauteuil du Stade Toulousain. Né en 1997 à l’initiative de son président actuel Patrice Tournon, l’association de copains Le Groupormo a décidé d’associer le rugby à une œuvre caritative. Continuer la lecture de « Le GROUPORMO a encore agi »

Jean-Yves Lagardère : le culte du mérite

Midi Olympique du 02-04-2013

Jean-Yves Lagardère : le culte du mérite

Dans la famille Lagardère, le fils Corentin n’a que 13 ans, mais son éducation est déjà influencée par la devise personnelle de son père : « Il faut mériter ce que l’on veut.» Ce ne sont pas des mots en creux, ses parents sont pour l’enfant un remarquable exemple de volonté. La maman, Geneviève, a dû faire preuve d’une force de caractère peu commune pour conquérir plusieurs médailles d’or et d’argent aux jeux paralympiques de Séoul, Barcelone et Pékin dans l’exigeante catégorie natation. Le papa, Jean-Yves, aurait pu ne jamais se « relever » de son terrible accident sur le terrain de Saint-Paul les Dax en 1978. Continuer la lecture de « Jean-Yves Lagardère : le culte du mérite »

Étienne Dallon : grand blessé et entraîneur

Midi Olympique du 18-02-2013

GRAND BLESSÉ ET ENTRAINEUR 

Étienne Dallon – Saint-Jean-en-Royans

Les grands blessés auront la particularité d’avoir eu deux vies. Celle d’avant l’accident. L’existence d’après qu’il faut apprivoiser avec une vision plus basse dans le sens de la hauteur, mais davantage dirigée vers l’horizon des espérances.

Étienne Dallon n’avait que dix-sept ans, il portait fièrement le maillot numéro 8 des cadets du Sporting Club Royannais, un club de Drôme-Ardèche, lorsque le destin l’invita en 97 à la douloureuse métamorphose. Par traîtrise, conséquences d’un plaquage régulier qui provoqua des lésions C6, C7 irréversibles. Il restait à Étienne à écrire le scénario de l’acte 2. Optimiste par nature, dynamique par conviction, il l’a voulu emballé et emballant. Sans rancune : « Je n’en ai jamais voulu à quiconque. C’est un accident de la vie. » Continuer la lecture de « Étienne Dallon : grand blessé et entraîneur »